BFM Business
Economie

Argent de poche: pourquoi les Français en donnent peu à leurs enfants?

Les Français donnent en moyenne 7,83 euros par semaine à leurs enfants. C'est nettement moins que dans certains pays européens. Plutôt que des difficultés financières, cela traduit davantage un changement de culture.

En France, les parents français sont-ils devenus radins? Les jeunes entre 8 à 15 ans ne reçoivent que 7,83 euros par semaine de la part de leurs aînés, selon une étude* GfK pour Axa Investment Managers publiée par Le Parisien ce vendredi. C'est bien moins que dans d'autres pays européens. Les Espagnols ont le droit à 11,42 euros, les Italiens 11,90 euros et les Britanniques 14,57 euros. Dans le monde, les plus généreux sont les Hongkongais (19,53 euros) suivis des Singapouriens (15,79 euros).

Certes ces chiffres sont à nuancer, notamment parce que la France compte plus de familles nombreuses. Dans l'Hexagone, 18% des parents ont au moins trois enfants à charge contre 8% en Espagne ou en Italie. Mais les Français semblent tout de même moins généreux qu'ils n'ont pu l'être avec leurs enfants. Selon une autre étude, réalisée cette fois par Fortuneo en 2014, les 8-15 ans recevaient 11,75 euros par semaine.

Évolution des mœurs?

Plutôt que des problèmes financiers, cette baisse de l'argent de poche résulterait davantage d'un changement de culture. Au lieu de donner régulièrement, les Français auraient surtout tendance à le faire par à-coups, à l'occasion d'événements spécifiques. En effet, si six enfants sur dix déclarent toucher de l'argent de poche de façon régulière, huit sur dix en reçoivent en guise de cadeau pour leur anniversaire ou pour Noël.

Recevoir un chèque ou quelques billets plutôt qu'un objet en guise de cadeau: cette pratique s'installe de plus en plus dans les mœurs. Les enfants eux-même le réclament. Selon l'étude GfK, un tiers des 8-11 ans et plus de deux tiers des 14-15 ans préfèrent recevoir de l'argent en cadeau. De cette façon, ils peuvent s'acheter ce qui leur plaît (vêtements, jeux vidéo...) et peut-être mettre un peu d'argent de côté?

11 milliards d'euros d'épargne

La prudence française est-elle ancrée dès la jeunesse? Quelque des 8-15 ans estiment qu'économiser est une "bonne chose". Chez les 4-14 ans, huit sur dix possèdent un livret d'épargne doté en moyenne de 1400 euros, selon une étude de Junior City, un cabinet spécialisé dans les études marketing sur la jeunesse. Au total, cela représente un encours de 11 milliards d'euros.

Si 41% des enfants pensent qu'épargner leur permet d'apprendre à maîtriser leur budget, selon GfK, la plupart compte tout de même dépenser cette argent en friandises (57%) ou économiser pour s'offrir quelque chose de cher (48%). Et ça ne va pas en s'arrangeant. Selon Junior city, "plus [les enfants] vieillissent, plus ils perçoivent d'argent et plus ils sont impatients de le dépenser".

*Étude réalisée en juin 2018 auprès de 7020 personnes dans six pays différents (plusieurs réponses possibles).

Jean-Christophe Catalon