Huawei
 

Après les Etats-Unis et l'Australie, c'est au tour de la Nouvelle-Zélande d'exclure Huawei du marchés des télécommunications craignant des risques d'espionnage par Pékin.

Votre opinion

Postez un commentaire