Bruno Le Maire
 

Le ministre de l'Economie, qui a confirmé ce mercredi le rejet attendu de la Commission européenne du projet de fusion entre les deux entreprises, estime que cette décision va avant tout "servir les intérêts économiques et industriels de la Chine".

Votre opinion

Postez un commentaire