BFM Business

Agnès Pannier-Runacher: "Moins d'1% des doses de vaccin sont perdues" en France

Sur notre antenne, la ministre déléguée chargée de l'Industrie a révélé que "moins d'1% des doses" de vaccin contre le Covid ne trouvaient pas preneur. Près de 110.000 doses ont donc été jetées à la poubelle.

Un "taux très faible" de doses de vaccin contre le Covid ne trouvent pas preneur, affirme ce mercredi Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, sur BFMTV. En France, près de 11 millions de doses ont été administrées et 7,5 millions de Français ont reçu au moins une injection.

La règle est "de ne jamais jeter une dose", rappelait jeudi dernier Olivier Véran, le ministre de la Santé. Mais en fin de journée, les centres de vaccination se retrouvent parfois avec des doses inutilisées qu'ils ne peuvent pas conserver ou extraire des flacons.

"D’après les calculs du ministère de la Santé, moins de 1% des doses sont perdues", témoigne Agnès Pannier-Runacher. "Quand on a le coup de main, on peut aller chercher des doses additionnelles dans les flacons. Ce n'est pas toujours le cas, il faut avoir le bon matériel. Mais cela signifie qu'on utilise massivement toutes les doses disponibles aujourd'hui."

14% de pertes pour les vaccins de type grippe

En tout, 110.000 doses de vaccin contre le Covid-19 ont donc été jetées en France, faute de candidat ou de personnel capable de les extraire.

"1%, c'est un taux très faible dans la vaccination. Pour se donner une idée, sur des vaccinations de type grippe, le taux de perte est supérieur à 14%", détaille la ministre sur notre antenne.

Agnès Pannier-Runacher rappelle qu'"au début du mois de janvier, on disait que le risque de perte de doses serait de 30%". La France fait donc mieux que prévu. "Nous faisons extrêmement attention et nous considérons que nous avons de l'or dans les mains", affirme la ministre.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech