× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Emmanuel Macron
 

À Tokyo, le chef de l'État a indiqué qu'il ne lui appartenait pas de "s'immiscer publiquement dans un cas judiciaire". Il s'est toutefois dit attaché à la présomption d'innocence et a réaffirmé la "solidité de l'alliance Renault-Nissan". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire