× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
La privatisation d'ADP intéresse des investisseurs industriels et d'investisseurs financiers: des fonds d'infrastructure, des fonds de pension, des investisseurs plutôt de long terme français et étrangers.
 

Le patron de l'Agence des participations de l'État (APE), Martin Vial, a assuré que les privatisations prévues dans la loi Pacte, celles d'ADP, de la Française des Jeux et d'Engie, n'auraient pas lieu avant le printemps 2019.

Votre opinion

Postez un commentaire