BFM Business

Accord post-Brexit: "de graves divergences" persistent avec Londres

"Pour aboutir à un accord, ces divergences devront être impérativement surmontées dans les prochaines semaines", déclare le négociateur de l'UE pour le Brexit Michel Barnier

"Pour aboutir à un accord, ces divergences devront être impérativement surmontées dans les prochaines semaines", déclare le négociateur de l'UE pour le Brexit Michel Barnier - ERIC PIERMONT © 2019 AFP

Le négociateur européen Michel Barnier qualifie de "graves" les divergences entre l'Union européenne et Londres. Au centre des désaccords, la pêche, la gouvernance d'un accord et la concurrence.

"De graves divergences" persistent avec le Royaume-Uni dans la discussion avec l'UE sur la relation commerciale post-Brexit, a annoncé vendredi le négociateur européen Michel Barnier, à l'issue d'une semaine de pourparlers à Bruxelles.

"Pour aboutir à un accord, ces divergences devront être impérativement surmontées dans les prochaines semaines", a souligné le Français dans un communiqué, citant la pêche, la gouvernance du futur accord et les engagements pour garantir des conditions de concurrence équitables entre le Royaume-Uni et le continent comme étant les trois points toujours en question.

Merkel reste optimiste

Pour Angela Merkel, les prochains jours seront "décisifs" dans les négociations entre Londres et Bruxelles sur la relation commerciale post-Brexit. Mais la chancelière ne veut pas douter d'une issue favorable. "Tant que les négociations continuent, je suis optimiste, mais je ne peux pas annoncer de percée. Cela se décidera dans les prochains jours", a-t-elle ajouté.

Ursula von der Leyen estime quant à elle que rien n'est gagné. "Nous devrions intensifier les négociations. Cela vaut la peine d'y travailler dur", a déclaré la présidente de la commission européenne à l'issue d'un sommet européen où elle a fait un point sur la situation avec les dirigeants européens. "Nous manquons de temps", a-t-elle insisté, sans détailler ses attentes auprès du Premier ministre britannique.

PS avec AFP