× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Brexit
 

Le Brexit, initialement prévu fin mars, a obligé les entreprises à constituer des stocks. La sortie du Royaume-Uni de l'UE ayant finalement été repoussée à octobre, elles ont dû écouler ces stocks supplémentaires au printemps et ont parallèlement diminué leurs investissements. D'où un recul du PIB de 0,2% au deuxième trimestre. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire