× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Les Etats-Unis font de leur côté pression sur l'Europe, dont le Royaume-Uni, pour exclure Huawei, invoquant les liens de l'entreprise avec le gouvernement chinois et le fait que ces équipements pourraient être utilisés à des fins d'espionnage
 

L'exécutif britannique peut travailler avec l'industriel chinois des télécoms Huawei dans la 5G sans compromettre ses liens avec les services secrets américains, a estimé, ce lundi, le chef du MI5, le renseignement britannique chargé de la sécurité intérieure. L'ouverture à Huawei sur la 5G sera décidée, outre-Manche, d'ici la fin janvier 2020.

Votre opinion

Postez un commentaire