1/12

La saison touristique chasse les naufragés

"Sur un quai de ferry, dans le port du Pirée, à Athènes, une mère irakienne et sa fille attendent sous leur tente une distribution d’aide humanitaire. Bientôt, les centaines de tentes et d’abris, ainsi que les installations des organisations humanitaires qui s’efforcent d’y couvrir les besoins des réfugiés, devront évacuer vers d’autres sites. Sur le quai, les ferrys qui accostent, chargés des réfugiés rescapés de la traversée entre Turquie et Grèce, seront remplacés par d’autres, qui emmèneront et ramèneront des îles les vacanciers. La saison touristique commence à chasser ailleurs les naufragés de l’exil. Loin des caméras et du témoignage des humanitaires, les réfugiés ont peur d’être oubliés."

Texte Pierre Brunet ; photos Anaïd de Dieuleveult pour Solidarités International

A la rencontre des réfugiés en Macédoine et en Grèce