4/12

L'éducation pour rester en vie

"Dans le camp d’Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, une petite fille syrienne nous montre fièrement son plus précieux trésor: un cahier dans lequel elle s’exerce à tracer lettres et chiffres occidentaux. Les cours sont dispensés par des volontaires du Idomeni cultural center venus de toute l’Europe, d’Argentine, du Chili, ou par les réfugiés eux-mêmes. On peut y apprendre l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’arabe, le kurde ou le farsi, y suivre des cours de dessins ou de théâtre. Le soir, un film est projeté aux enfants; ce soir-là, on passait Le livre de la jungle. Dans la jungle des camps où sont englués les réfugiés, l’éducation permet de rester en vie, de continuer à croire en un avenir, de rattraper un peu du temps volé à toutes ces enfances perdues."

Texte Pierre Brunet ; photos Anaïd de Dieuleveult pour Solidarités International

A la rencontre des réfugiés en Macédoine et en Grèce