37/107

En réaction, les Etats-Unis ont révoqué les visas de plusieurs Ukrainiens en raison du recours à la force contre les manifestants. De son côté, l'Union européenne, par la voix de sa diplomate en chef Catherine Ashton, a appelé à "un arrêt immédiat" des violences.

Vasily Maximov - AFP

Ukraine: ''un pas'' vers la fin de la crise?