15/107

Il est presqu'impossible en revanche aux journalistes d'accéder à l'autre côté du front. Ils ne doivent pas s'approcher de moins de 3 mètres des policiers, certains n'ont pas hésité, selon Vasily Maximov, à tirer en direction de journalistes pourtant facilement identifiables.

Aris Messinis - AFP

Ukraine: ''un pas'' vers la fin de la crise?