12/107

Il fait toujours -10°C à Kiev, ce qui rend la vie des protestataires rassemblés sur la place de l'Indépendance particulièrement rude. Ici, un homme se sèche, lui et ses vêtements, à la chaleur toxique des pneux en flammes.

Sergey Gapon - AFP

Ukraine: ''un pas'' vers la fin de la crise?