Trois ans de pontificat, trois ans de combat contre le vent

Voir le diaporama   
Trois ans de pontificat, trois ans de combat contre le vent

Depuis trois ans que l'Argentin Jorge Mario Bergoglio a revêtu la tiare pontificale, il s'est illustré dans sa volonté de moderniser l'Eglise. Son effort diplomatique, ses déclarations fracassantes et son habile stratégie de communication l'ont rendu populaire. Mais il est une chose que le saint homme n'a jamais pu dompter et qui, plus que ses prédécesseurs, lui résiste: le vent. Il ne se passe pas une sortie, pas un de ses (nombreux) déplacements sans qu'il ne se retrouve mozette par-dessus tête. Oui, osons le dire: le vent est au pape François ce que la pluie est à François Hollande, un irascible et opiniâtre adversaire.

Gabriel Bouys - AFP