6/10

Grenade à effet de souffle 

Ces grenades provoquent une très intense détonation et permettent de destabiliser les cibles car le choc permet, si elles sont assez proches, de perturber leur oreille interne. La détonation est de 165 décibels. Les GLI F4 possèdent en plus un effet lacrymogène, puisqu'elles projettent une poudre incommodante incolore sur les personnes se trouvant à proximité. On les appelle alors grenades lacrymogènes instantanées. L'utilisation de ces grenades à effet de souffle a été strictement encadrée après l'interdiction des grenades offensives qui a suivi la mort de Rémy Fraisse. Selon le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, elles doivent être "utilisées en binôme, un lanceur et un superviseur, avec le recul nécessaire pour évaluer la situation et guider l'opération." 

Pour cette arme comme toutes les précédentes, c'est à l'autorité civile ou au commandant que revient la décision et la responsabilité.

Armes: grenades GLI F4 et OF F1
Effets: effet de souffle, effet sonore, lacrymogène non visualisé (pour les GLI F4)

Capture Alsetex

Maintien de l'ordre: comment sont armés les agents en France?