Pedro de Valdivia: du royaume de l'or blanc au désert inhabité

Voir le diaporama   
Pedro de Valdivia: du royaume de l'or blanc au désert inhabité

-

VILLES FANTÔMES (4/5) - Pedro de Valdivia est, comme des dizaines de villes minières de l'Atacama, un symbole de la grandeur et de la décadence de l'industrie chilienne. La ville-usine comptait 14.000 habitants dans les années 30, mais il n'en reste plus qu'un: son gardien. Comme le salpêtre qu'elle produisait, elle appartient au passé, mais l'Etat chilien la conserve comme une pièce importante de sa culture.

Martin Bernetti - AFP