14/17

Le chaud et le froid

Ces divergences ne l'empêchent pas d'apporter un soutien démonstratif et symbolique à sa fille lors des grands rendez-vous, tels que l'élection présidentielle de 2012. Il loue notamment ses "qualités exceptionnelles" qui font d'elle un "meilleur candidat" que lui. Pourtant, en 2014, c'est la stratégie du "Rassemblement bleu Marine" qui est la cible de ses attaques: "Une espèce de formation bizarre, sans consistance".

Boris Horvat - AFP

Marine et Jean-Marie, la saga familiale des Le Pen