15/15

5.000 cartouches

L'immeuble qui abritait les terroristes a été durement éprouvé par la violence des assauts. Il a dû supporter les explisfs qui ont été utilisés pour venir à bout de la porte blindée, les grenades qui ont été utilisées et l'explosion de la ceinture de la kamikaze. La police a utilisé plus de 5.000 cartouches dans le cadre de cette opération.

Joël Saget - AFP

Les images de l'assaut à Saint-Denis