8/11

Schniarfeur (Otages de l’Ultralum, 1996)

"Au début, j’ai eu du mal à le trouver. C’est pour cette raison que Valérian se trimballe pendant vingt pages avec sa valise et que Laureline lui demande ce qu’il y cache. Le Schniarfeur, c’est un très méchant qui devient très gentil lorsqu’on lui ligature la glande dite chabounale. C’est une invention de Christin. Au départ, le Schniarfeur ne ressemble pas tout à fait à ce qu’il deviendra ensuite. Rapidement, il s’est adouci physiquement. Il devient très intellectuel et même un économiste financier [dans le tome 19, Au bord du Grand Rien, NDLR]. C’est là où j’admire Franquin: quand il a créé son Marsupilami, il était parfait dès la première case et il n’a pas changé depuis."

Copyright Mézières Christin Dargaud 2017

Les Créatures de Valérian et Laureline Racontées par Jean-Claude Mézières