1/13

Jacques Tardi

En 2013, l'auteur de bande-dessinées a refusé la distinction, affirmant vouloir "rester un homme libre et ne pas être pris en otage par quelque pouvoir que ce soit". Ajoutant: "je n’ai cessé de brocarder les institutions. Le jour où l’on reconnaîtra les prisonniers de guerre, les fusillés pour l’exemple, ce sera peut-être autre chose".

Alain Julien - AFP

Légion d'honneur: ceux qui l'ont refusée