39/41

Choisir

Des familles entières restent près des décombres, pour soutenir leurs proches prisonniers. Les secouristes, peu nombreux et disposant de peu de moyens, doivent choisir quels bâtiments déblayer en priorité.

Edyta Stepczak - Caritas Australia - AFP

Le tremblement de terre qui a ébranlé le Népal