-

Un tremblement de terre de magnitude 7,8 a semé la désolation au Népal, et particulièrement dans sa capitale, Katmandou. Le 12 mai, un nouveau séisme presque aussi puissant a plongé les népalais dans la panique. 50 victimes ont déjà été retrouvées. Les bilans globaux, qui s'affinent avec le temps, font état de plus de 8.000 victimes. Des bâtiments inestimables, classés au patrimoine de l'Unesco, n'ont pu résister à la violence des secousses, les plus importantes depuis le grand tremblement de terre de 1934.  
Attention, certaines images peuvent choquer.