4/9

Et les seins (i)coniques de Madonna

"J'ai toujours aimé les freaks, les gens bizarres, les provocateurs, les esthétiques qui se mélangent, les rencontres inattendues, quand le garçon des rues encanaille la duchesse !", souligne le couturier qui, bien entendu, signe les 200 costumes de la revue, en puisant dans ses propres archives: la robe Perfecto, la robe sac poubelle, les corsets dessus dessous et les seins coniques que Madonna a adopté pour une de ses tournées mondiales.

Boby

La joyeuse et extravagante revue de Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergère