10/14

Paolo Maldini

Un Ballon d’Or. Voilà qui n’aurait pas fait tâche sur l’étagère de l’un des joueurs les plus élégants de l’histoire. Presque jamais forcé au tacle, toujours bien placé et d’une intelligence redoutable, Paolo Maldini fut probablement le plus grand défenseur de son époque, mais jamais vainqueur de la prestigieuse récompense individuelle, malgré une 3e place en 1994. Fidèle à l’AC Milan, où il passera toute sa carrière (soit 24 années !), Maldini est quand même l’heureux propriétaire de cinq Ligues des champions, cinq Supercoupes de l’UEFA, un Mondial des clubs, sept titres de champion d’Italie et ce qu’il faut de coupes pour se faire un service à desserts. Ça console.

AFP

En images : les oubliés du Ballon d’Or