En grèce, la crise se raconte en graffitis

Voir le diaporama   
En grèce, la crise se raconte en graffitis

L'indicateur artistique du moral des Grecs sent la peinture et s'étale en couleurs sur les murs de la capitale, Athènes. Depuis le début de la crise économique qui éprouve le pays, le street art apparaît comme un exutoire, un canal d'expression, un mode d'interrogation privilégié. La société grecque expose son désespoir sur les surfaces en béton.

Louisa Gouliamaki - AFP