4/5

Maserati 250F 1957

Ces milliers d'images entrent ensuite en travail de post-production, toutes superposées et alignées pour donner ce résultat, en prenant les roues comme point de référence. Du copier/coller érigé en art. Un travail long, il a fallu "presque deux mois pour créer une image qui donne l'impression d'avoir été prise sur le vif" d'après Oefner. 

Top Gear BBC

"Disintegrating II": des bolides en morceaux