7/14

Zéro survivant

Le premier appareil sur place était un hélicoptère de l'armée de l'air spécialisé dans la recherche de victimes, une heure et demie après le crash. Il est reparti après avoir acquis la certitude qu'il ne restait aucun survivant parmi les 150 passagers du vol de Germanwings. En milieu d'après-midi les gendarmes reprennent espoir, croyant observer une victime qui bouge, mais il s'agissait en réalité d'un journaliste.

Denis Bois - Gripmedia - AFPTV

Crash de l'Airbus de Germanwings: les images