11/14

Pulvérisé

Jean-Christophe, agriculteur, est arrivé le premier sur place avec son quad en fin de matinée. Il a ensuite servi de guide aux gendarmes pour attendre les lieux. "Quand on arrive, ça refroidit", témoigne-t-il, encore sous le choc. "Il y avait un peu de fumée, pas trop non plus. Mais les bouts, c'était vraiment pulvérisé.

Denis Bois - Gripmedia - AFPTV

Crash de l'Airbus de Germanwings: les images