7/13

Jugement dernier

5 janvier. De nombreuses œuvres de street art sont visibles à proximité des lieux des attentats de janvier 2015. On peut y admirer de nombreuses techniques et sujets différents, du pochoir au collage en passant par la peinture à la bombe. Ce sont souvent des portraits des victimes les plus connues, ici, Cabu et Wolinski figurant le Jugement dernier de Michel-Ange, célèbre peinture du plafond de la chapelle Sixtine de Rome.

Joël Saget - AFP

Attentats de janvier 2015: un an après, la France se recueille