11/13

Fresque

5 janvier. Non loin de la plaque, un caisson a été repeint à l'effigie d'Ahmed Merabet, accompagné du message "Je suis Ahmed".

Joël Saget - AFP

Attentats de janvier 2015: un an après, la France se recueille