1/9

La deuxième ville du pays

En Syrie, le cessez-le-feu instauré fin février entre le régime et les rebelles est déjà un lointain souvenir. La reprise des combats se concentre sur Alep, au nord de la Syrie. La deuxième ville du pays connaît depuis avril ses combats les plus violents depuis au moins un an, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). La violence a atteint son paroxysme début mai, comme ici, à l'hôpital Al-Dabbeet.

George Ourfalian - AFP

Alep, ville brisée entre les feux du régime et de l'opposition