BFMTV

Sages et gracieuses ballerines chez Chloé

Plissés délicats et jeux de transparences étaient au menu d'une collection au charme délicat présentée lundi par la créatrice britannique Hannah McGibbon pour la collection prêt-à-porter printemps-été Chloé. /Photo prise le 4 octobre 2010/REUTERS/Benoît T

Plissés délicats et jeux de transparences étaient au menu d'une collection au charme délicat présentée lundi par la créatrice britannique Hannah McGibbon pour la collection prêt-à-porter printemps-été Chloé. /Photo prise le 4 octobre 2010/REUTERS/Benoît T - -

par Pascale Denis PARIS (Reuters) - Plissés délicats et jeux de transparences étaient au menu d'une collection au charme délicat présentée lundi par...

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Plissés délicats et jeux de transparences étaient au menu d'une collection au charme délicat présentée lundi par Chloé.

La Britannique Hannah McGibbon, en charge de la création de la griffe du géant suisse Richemont, a offert des silhouettes au buste menu sur d'amples jupes de mousseline plissée, donnant au défilé des allures de corps de ballet.

Devant l'actrice Laura Smet ou la chanteuse de pop australienne Micky Green, elle a livré un vestiaire gracile et délicat, mais sans réelle surprise.

Fidèle à sa palette, la styliste propose du blanc, du crème, des beiges, des bois de rose parfois réchauffés de marron glacé.

Les bustes sont minces, moulés dans des tops de soie ou de jersey, sur d'aériens jupons plissés, tombant à mi-mollet.

Les pantalons larges et taille basse, qui fleurent bon les années 70, sont surmontés de hauts moulants eux aussi, opaques ou transparents. Certains cols montants sont féminisés par des manches fluides et fendues.

Pour un style plus glamour, le buste se gaine de tops entièrement plissés et drapés, à l'allure plus sophistiquée évoquant les élégantes des années 40.

Ce même plissé-drapé se retrouve dans de nombreuses robes aux tons ambrés et dont la jupe fluide joue la transparence sur de micro-shorts du même ton.

Certains tops dos nus, simplement retenus par un col montant, apportent une touche plus graphique à la silhouette.

Plus fraîches, d'amples et sages robes de popeline blanche sont largement ceinturées. Quelques jupes crayon - tout aussi sages - sont sobrement surmontées de hauts de jersey moulants.

Quelques touches de métal viennent vivifier l'allure de stricts manteaux courts de crêpe rouge vif ou noirs.

Pour le soir, un top noir manches longues transparent accompagne une jupe voile recouvrant un mini-short, noir lui aussi.

Aux pieds, les modèles portent des ballerines, beiges, rouges ou noires, ou des sandales à petits talons en plexi transparent rehaussé de touches dorées, apportant une touche juvénile à ce vestiaire estival.

Edité par Clément Guillou