BFMTV

"Rising Star" sur M6: les larmes de Cathy Guetta et l'appli plantée

Première édition du télé-crochet "Rising Star", jeudi sur M6.

Première édition du télé-crochet "Rising Star", jeudi sur M6. - Capture d'écran M6.fr

M6 a diffusé jeudi soir son nouveau télé-crochet interactif, "Rising Star", destiné à concurrencer "The Voice" sur TF1. Si l'audience était au rendez-vous, sur Twitter, les commentaires étaient peu amènes.

"Attention, je vais pouvoir voter", "Y a un moment où elle pleure pas Cathy Guetta?"... si au lendemain de la première de son télé-crochet interactif Rising Star, M6 se félicite d'avoir réuni 3,8 millions de téléspectateurs, 17% de parts de marché, sur Twitter, les internautes semblaient jeudi soir un peu plus dubitatifs.

# L'appli qui plante

Trois millions de téléchargements, et moi et moi et moi. Pianotant désespérément sur l'appli 6Play- appli gratuite la plus téléchargée sur l'appstore jeudi-, de nombreux internautes peinaient à voter pour les candidats. "Ne vous inquiétez, vous pourrez tous voter, il y a juste des lenteurs", martelait Faustine Bollaert, animatrice de l'émission. Il était parfois impossible de voter, quand l'appli ne se refermait pas toute seule.

#Trop de pub

Les votes étaient gratuits, mais les coupures pub nombreuses. Même à 60.000 euros les 30 secondes de pub, les écrans publicitaires affichaient complet. Ce qui n'a pas manqué de lasser les téléspectateurs. "Y a plus de pub que de candidats", "Ils se foutent de notre gueule, on entend deux personnes entre les pubs, faut arrêter là vous en faites trop".

# Le jury

Le jury "d'expert musicaux" a été descendu en flamme, surtout Cathy Guetta, qui n'a pas économisé ses glandes lacrymales. Pour les internautes, Cali est trop méchant, David Hallyday trop absent, Cathy Guetta trop envahissante, Morgan Serrano pas sympa, suscitant des commentaires comme "Il a pris un stillnox, David Hallyday?", ou "T'as le droit de pas aimer, mais y a d'autres façons de le dire, Morgan Serrano", " A ce stade là c'est plus être dur, c'est être irrespectueux".

# Les candidats

Malgré des coups de cœur pour certains candidats, et notamment un paquet de jeunes filles en pâmoison devant Larry Lynch, les internautes ont beaucoup attaqué le profil des chanteurs. Dénonçant un "syndrome Susan Boyle" et tout le pathos autour de la vie des candidats. Trop de larmes, trop de blabla.

Magali Rangin