Mis à jour le
ReLIRE a su mobiliser contre lui un grand nombre de détracteurs.
 

Le projet de numérisation et d'exploitation des livres indisponibles piloté par la BNF a commencé le 22 mars avec la publication d'une liste de 60.000 œuvres. Considéré comme un "vol d'Etat", il provoque la colère des auteurs.