Mis à jour le
Guillaume Canet qui réclamait 5 000 euros de dommages et intérêts dans cette affaire, a été débouté
 

Le paparazzi Jean-Claude Elfassi a été relaxé lundi des poursuites de "dénonciation calomnieuse" qui pesaient sur lui après avoir déposé plainte en 2011 contre Guillaume Canet avec lequel il avait eu une altercation.

Votre opinion

Postez un commentaire