× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et la présidente de la Région Poitou-Charentes, Ségolène Royal.
 

Dimanche soir, Ségolène Royal a accusé la ministre de la Culture d'avoir cédé à la pression du distributeur du film pour lui faire enlever la classification "interdit aux moins de 16 ans". Ce dont Aurélie Filippetti s'est défendue par communiqué.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > Il serait beaucoup plus intéressant que Aurélie Filippetti dise aux français si le ministère de la culture a participé et si oui a quelle hauteur ( en millions d'euros ) au budget de 4,8 millions de US $ qu ' a couté ce navet ( ? ? ? ) merci pour l 'information qui si elle est diffusée sera contrôlée par " Mediapart " ce n' est pas que les français n ' aient pas confiance , mais il y a déjà plusieurs socialistes et non des moindres ( je pense à François 1° en 1988 ) qui nous ont déjà fait le coup du " les yeux dans les yeux , je vous l' affirme " . <

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    tout cela devient banal maintenant, même Hannibal Lecter parait acceptable ...

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    démissionnez la commission si elle n'a pas fait son boulot !!!

  • contribuableblanc
    contribuableblanc     

    Bien dit Madame Royale ! Quelle bravitude ! Les scènes dé décapitation de militaires par les musulmans de Londres, les scènes d'émeutes et pillage des hordes de racailles à Stockholm et au Trocadéro sont également d'une rare violence et sauvagerie.... Il est grand d'interdire l'accés des africains musulmans en France et en Europe ! Arrêtons la pollution !!!

Votre réponse
Postez un commentaire