BFMTV

La réplique de l'"Hermione", le bateau de La Fayette, prend le large pour la première fois

La réplique de l'"Hermione", le bateau avec lequel La Fayette a rallié l'Amérique en 1780, dans le port de Rochefort, le 17 mai 2014.

La réplique de l'"Hermione", le bateau avec lequel La Fayette a rallié l'Amérique en 1780, dans le port de Rochefort, le 17 mai 2014. - Xavier Leoty - AFP

C'était le projet un peu fou d'un groupe de passionnés. Il leur aura fallu 17 ans pour construire à l'identique la frégate du héros de la Guerre d'Indépendance américaine dans le port de Rochefort.

C'est l'aboutissement d'un projet fou de 17 ans. La réplique de l'Hermione, le bateau avec laquelle le marquis de La Fayette a rallié les insurgés américains au XVIIIe siècle, effectue ce dimanche sa toute première sortie en mer depuis Rochefort, en Charente-Maritime.

Tout est parti de l'idée d'un groupe de passionnés: recréer la frégate à l'identique, à l'emplacement même où avait été édifiée l'original, en faisant revivre l'arsenal et les métiers de l'époque. Puis rallier les Etats-Unis sur les traces du héros français de la Guerre d'Indépendance américaine.

Des artisans venus de toute l'Europe

La première étape a été un travail de recherche: le plans du navire ayant disparu, il a fallu rechercher ceux du "navire-jumeau" de l'Hermione et travailler sur la base des rares peintures de la frégate, coulée en 1793. 

Au fil des années, des artisans venus de toute la France, de Grande-Bretagne, d'Allemagne, d'Espagne et de Suède, plus des dizaines de bénévoles, se sont succédés sur le chantier de Rochefort. Aujourd'hui, l'association Hermione-Lafayette compte 8.000 membres.

Coût total du projet: 25 millions d'euros. Celui-ci a été en partie financé par les visites sur le chantier - quatre millions de visiteurs -, et complété par les collectivités locales et des actions originales de financement participatif pour certaines pièces spécifiques du navire.

Ce week-end marque donc un aboutissement. Ce n'est pas encore le grand départ pour les Etats-Unis, prévu pour avril 2015, mais l'"Hermione bis" effectuera sa première sortie en mer.

Plusieurs semaines en mer

Le départ de la réplique, organisé en deux étapes, doit débuter ce samedi en milieu de journée avec les manoeuvres pour l'extraire de sa cale de construction et un premier appareillage en direction du port de commerce de Rochefort, plus en amont. De là, dimanche après-midi, la frégate descendra la Charente au moteur, puis s'élancera sur l'Océan atlantique en direction de l'île d'Aix, avant plusieurs semaines d'essais en mer.

Pour cette première navigation, le navire de 65 mètres de long et 47 mètres de haut sera précédé d'une parade nautique et saluée par une chaîne humaine postée sur les rives de l'estuaire. A bord, un équipage de 18 professionnels et de 54 volontaires, qui vit déjà à bord depuis le 1er septembre.

Il faudra attendre avril 2015 pour que l'Hermione fasse son grand départ sur les traces de La Fayette. En 1780, il avait fallu 38 jours au jeune marquis de 23 ans pour traverser l'Atlantique et annoncer aux insurgés américains le soutien de la France contre les troupes de la Couronne britannique.

Mathilde Tournier, avec AFP