BFMTV

Hommage au compositeur Maurice Jarre

-

- - -

La mort d'un géant de la musique de film. Le compositeur français Maurice Jarre est décédé à Los Angeles ce week-end, à l'âge de 84 ans. Hommage en musique.

Le célèbre compositeur de musiques de films Maurice Jarre est décédé à Los Angeles dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 mars. On lui doit des airs inoubliables, comme celui de "Lawrence d'Arabie en 1962, "Docteur Jivago" en 1965, "La route des Indes" en 1984, pour lesquels il a reçu trois Oscars. Mais aussi Il a aussi composé les bandes originales de "Paris brûle-t-il" en 1966, "Witness" en 1985, "Le Cercle des Poètes disparus" en 1989 et "Ghost" en 1990. Ce Français de 84 ans s'était installé à Hollywood dans les années 60. Il a composé la musique de plus de 150 films. Il était le père de Jean-Michel Jarre.

Pourquoi ses musiques restent ancrées dans nos mémoires

Pour Michel Chion, auteur de "Musique au cinéma" aux Editions Fayard, si les musiques de Maurice Jarre sont à ce point ancrées dans nos mémoires, c'est parce qu'il « s'est fait connaître en tant que musicien de films à une époque où l'on valorisait beaucoup des mélodies que le public puisse retenir et sur lesquelles on puisse ensuite adapter des chansons. C'est pour ça que les thèmes de Lawrence d'Arabie et surtout de Docteur Jivago ont donné lieu à des chansons. Un film voyageait avec une mélodie : dans les années 60, on vendait le 45 tours du film pour lequel il fallait un thème très caractéristique. »

La rédaction, avec Laurent Saigre