BFMTV

Deux peintures de Raphaël identifiées sur une fresque du Vatican

Le maître italien avait peint deux allégories de la Justice et de l'Amitié sur un mur d'une des chambres du Vatican.

Le maître italien avait peint deux allégories de la Justice et de l'Amitié sur un mur d'une des chambres du Vatican. - Capture Twitter CNN

Près de cinq siècles après leur réalisation, deux personnages peints dans une chambre du Vatican ont été attribués au maître italien Raphaël.

Près de cinq siècles plus tard, elles ont enfin été identifiées. Deux peintures se trouvant dans une salle du Vatican, la "chambre de Constantin", ont été identifiées comme les oeuvres du peintre et architecte italien Raphaël, parmi d'autres fresques réalisées par les élèves du maître.

En 1508, Raphaël avait été commissionné par le pape Jules II pour peindre ses appartements privés, qui portent aujourd'hui le nom du peintre. Celui-ci avait pu achever trois pièces, mais était mort en 1520 avant d'avoir pu faire la totalité. La quatrième pièce avait été achevée par d'autres artistes, comme l'explique CNN.

Cependant, lorsque les restaurateurs se sont attaqués à cette même pièce plus tôt cette année, ils ont remarqué que deux personnages avaient été peints à l'huile plutôt qu'a fresco. Une expérimentation mentionnée notamment dans un livre datant de 1550, et attribuée à Raphaël.

Fin de la restauration prévue en 2022

En outre, le coup de pinceau a permis aux experts d'attribuer ces deux allégories, "Justice" et "Amitié", au maître italien. Fabio Piacentini, restaurateur au Vatican, relève notamment "la subtilité de la pointe des pinceaux utilisée pour dessiner les petites mèches de cheveux".

Après diverses analyses, aucun dessin n'apparaît non plus sous la peinture, preuve de la dextérité de l'artiste. Les teintes de couleur mises à jour pendant le nettoyage, inhabituelles, sont une autre caractéristique que les restaurateurs attribuent à Raphaël.

La restauration de la pièce devrait s'achever en 2022. "C'est un des plus importants projets de ces dernières décennies menés au Vatican, à l'exception de la chapelle Sixtine", explique la directrice des musées du palais papal, Barbara Jatta.

Liv Audigane