BFMTV

Deauville: Jessica Chastain et le dernier Woody Allen pour les 40 ans du festival

L'actrice Jessica Chastain, ce vendredi 5 septembre à Deauville.

L'actrice Jessica Chastain, ce vendredi 5 septembre à Deauville. - Charly Triballeau - AFP

A défaut de James Cameron, retenu aux Etats-Unis sur la suite d'Avatar, le festival normand déroule le tapis rouge à l'étoile montante Jessica Chastain et projette en avant-première française le dernier Woody Allen.

Quatre décennies de cinéma US à Deauville! Pour son quarantième anniversaire, le festival normand a projeté en ouverture ce vendredi le dernier Woody Allen, Magic in the Moonlight, tourné dans le sud de la France. Jusqu'au 14 septembre, Deauville doit aussi voir défiler l'actrice Jessica Chastain, le comique Will Ferrel, l'ex-James Bond Pierce Brosnan et un nouveau producteur... Mick Jagger.

Rampe de lancement en France des productions hollywoodiennes puis, de plus en plus, vitrine du cinéma d'auteur américain, Deauville planifiait de rendre hommage cet année à James Cameron, champion du box-office avec Avatar et Titanic. Mais le réalisateur, occupé sur la suite d'Avatar, a dû décliner l'offre.

Jessica Chastain sous les projecteurs

Le festival s'est donc offert la venue de Jessica Chastain, considérée comme une des meilleures actrices de sa génération. L'étoile montante californienne a multiplié les tournages cette année, notamment The disappearance of Eleanor Rigby: Them, troisième volet de la love story de Ned Benson présenté en avant-première à Deauville dimanche.

Ce vendredi, le festival a également proposé la toute première projection française du dernier Woody Allen, puisque le film n'est attendu sur les écrans français que le 22 octobre. L'histoire d'un grand magicien, interprété par Colin Firth, qui tente de démasquer l'imposture d'une médium, jouée par Emma Stone, dans la France des années 1920.

Autre temps fort du festival, la venue le vendredi 12 septembre de Mick Jagger. Le chanteur des Rolling Stones assistera à un biopic sur la vie de James Brown, dont il est co-producteur. Dans ce film de Tate Taylor, intitulé Get on up, le rôle du "roi de la soul" a été confié à Chadwick Boseman, bien connu des amateurs de séries télévisées américaines.

Un jury prestigieux

En tout, la compétition officielle du festival réunit 14 longs métrages, dont certains de réalisateurs confirmés. Un changement par rapport aux années précédente, qui privilégiaient surtout les premiers films.

Quarantième anniversaire oblige, le palmarès sera désigné par un jury prestigieux composé d'anciens présidents du festival. Sous la haute présidence de Costa-Gavras, on y trouve ainsi les acteurs Vincent Lindon et Emmanuelle Béart, les réalisateurs Jean-Pierre Jeunet, Claude Lelouch et André Téchiné, le président du Festival de Cannes Pierre Lescure et la chorégraphe Marie-Claude Pietragalla.

M. T. avec AFP