Le 14 janvier, des gens font la queue devant une librairie pour se procurer le dernier exemplaire de "Charlie Hebdo".
 

Pendant qu'en kiosque, le dernier Charlie Hebdo s'arrache depuis mercredi avant l'aube, les ouvrages des dessinateurs assassinés s'envolent aussi en tête des ventes en librairie.

Votre opinion

Postez un commentaire