BFMTV

Ces livres pour découvrir Paris autrement

-

- - Aude Picault Dargaud 2017

Qu'on l'appelle Ville Lumière ou Capitale de l'Amour, Paris n'est pas qu'un musée à ciel ouvert, coincé entre le Louvre et la Tour Eiffel. Des toits de Paris jusqu'au égouts, visite à travers quelques guides inattendus.

L’Air de rien d’Aude Picault

paris BD 1
paris BD 1 © Aude Picault Dargaud 2017

9 mois après Idéal Standard, qui raconte les rêves et les déceptions d’une trentenaire qui cherche le grand Amour, Aude Picault revient avec L’Air de rien, recueil de strips sortis dans Libération entre 2013 et 2015. Le sujet: la société et les angoisses existentielles des trentenaires, à la matière des Frustrés de Bretéché. Les personnes qu’elle croque ne vivent pas dans une ville identifiée, mais on reconnaît aisément Paris et ses habitants.

De grandes illustrations représentent d’ailleurs la Ville Lumière: le cimetière du Père-Lachaise, le Canal Saint-Martin, Montmartre, le parc du Luxembourg, les quais de Seine… "Au début, je voulais faire un dessin par arrondissement, mais c’était trop contraignant. J’ai opté pour quelque chose de plus simple, avec juste les lieux qui me plaisaient et qui m’inspiraient", explique-t-elle. Elle ajoute: "En général, je me déplaçais sur place pour crayonner, chercher…"

Aude Picault a choisi des points de vue originaux de Paris: elle a choisi de montrer la Tour Eiffel au loin, trônant au-dessus des immeubles, au lieu de le dessiner entourée de ses touristes. "J’ai dessiné des lieux de passage", confirme-t-elle.

"Cette image, je la vois souvent. J'emprunte cette rue, sous le métro aérien, en vélo". Certaines images mettent aussi en avant la solitude à Paris. Une représente ainsi des gothiques assis à l'ombre d'un arbre sur les quais de Seine. "La ville est un endroit génial, mais épuisant, dur. Autant en parler et en rire", sourit Aude Picault.

L’Air de rien, Aude Picault (dessin, scénario, couleur), Dargaud, 48 pages, 16,45 euros.

Un Pigeon à Paris de Lina Foujita

paris BD 2
paris BD 2 © Glénat 2017

En mars dernier est sorti aux éditions Kana A nos Amour de Jean-Paul-Nishi, drôle de manga sur les différences culturelles entre le Japon et la France. Le 18 octobre, les éditions Glénat ont publié Un Pigeon à Paris de la dessinatrice Lina Foujita. Elle y raconte sur un ton humoristique son quotidien dans la Ville Lumière après avoir décidé, sur un coup de tête, d’y habiter et de se lancer dans le manga.

Elle se représente en pigeon, découvrant la gastronomie locale. Elle devient ainsi accro aux kebabs; mais développe une intolérance à la salade de pomme terre: "Pendant mes deux premiers mois à Paris, j’ai mangé plus de salade de pommes de terre que durant tout ma vie jusqu’à présent", dit-elle. Une visite du salon de l’agriculture la déçoit aussi énormément: "j’ai gâché 13 euros pour voir des machines agricoles", lâche-t-elle.

Malgré tout cela, elle ne se laisse pas démonter. Tout n’est pas noir. Elle visite l’Opéra de Paris, qui la submerge de joie. Et en découvrant Paris, elle pu publier un manga rigolo.

Un Pigeon à Paris, Lina Foujita (scénario et dessin), Glénat, 144 pages, 10,75 euros.

Le Guide de Paris en bandes dessinées

Couverture du guide de Paris en BD
Couverture du guide de Paris en BD © Petit à petit

Si vous avez toujours voulu découvrir Paris en lisant un album de bande dessinée, ce livre est fait pour vous.

Edité par Petit à petit, le Guide de Paris en bandes dessinées propose de découvrir l'histoire secrète de 30 lieux emblématiques de la Ville Lumière: l'Opéra Garnier, le Louvre, le Père Lachaise, mais aussi les Catacombes et les arènes de Lutèce. A chaque lieu est associée une courte histoire, mais aussi un plan, des adresses et des astuces. Autant d'informations qui vous seront de la plus haute importance lors de votre visite.

Comme le précise le guide, "découvrir une ville, c'est pénétrer à petits pas ses lieux et son histoire, c'est écouter son langage et infiltrer ses murs". Grâce à la bande dessinée, le lecteur/touriste voyage à travers les époques.

Guide de Paris en bandes dessinées, éd. Petit à Petit, 19,90 euros.

Le crocodile du boulevard de Belleville d'Aurélie Guillerey et Didier Lévy

Le crocodile du boulevard de Belleville
Le crocodile du boulevard de Belleville © Nathan

C'est bien connu: la nuit, tous les chats sont gris. Sauf à Paris. Et encore moins à Belleville, où le chat devient tigre majestueux en sortant du restaurant chinois où il vit depuis tout petit avec Wang.

Il faut dire que c'est le seul moment, quand le métro s'endort et que Paris n'est plus vraiment la "Ville lumière", qu'un félin n'intrigue plus les rares passants. Sauf qu'un soir, le beau Ban-Ji et le petit Wang, qui ne croisent jamais personne sur le boulevard de Belleville, entrevoient deux étranges silhouettes: une belle dame venue d'Afrique et un crocodile au grand sourire.

Un récit cosmopolite, dont les quartiers populaires de Paris ont le secret, naît alors, entre étoiles et contes venus d'ailleurs. Et dire que cela se passe... sous les fenêtres des Parisiens trop pressés.

Le crocodile du boulevard de Belleville d'Aurélie Guillerey et Didier Lévy, Nathan, à partir de 4 ans, 10 euros.

Igor et Souky dans les égouts de Sigrid Baffert et Sandrine Bonini

Igor & Souky dans les égouts
Igor & Souky dans les égouts © Les Editions des Eléphants

Et l'eau du lavabo, où va-t-elle? Et toute la pluie qui ruisselle sur les trottoirs? Apprendre en s'amusant: voilà le credo de cette collection aussi maline qu'aventurière.

Après une visite de la Tour Eiffel, et avant la découverte du Centre Pompidou ou du Château de Versailles, nos héros, des petits Parisiens dégourdis, s'embarquent donc à la découverte de ce si mystérieux "Paris du dessous" que sont les égouts. Persuadés qu'il y a bien des habitants dans cette zone, Igor et Souky lancent une bouteille à l'égout, dans laquelle est cachée un message hautement confidentiel.

Pour retrouver cette missive disparue dans une bouche d'égout, les enfants peuvent compter sur leur super grand-mère, Mamido, qui connaît le tout Paris comme sa poche, et notamment des égoutiers, devenus guides d'un jour dans ce Paris méconnu. 

Igor et Souky dans les égouts de Sigrid Baffert et Sandrine Bonini, Les Editions des Eléphants, à partir de 5 ans, 11 euros.

La retraite de Nénette de Claire Lebourg

La retraite de Nénette
La retraite de Nénette © L'Ecole des Loisirs

Des stars, Paris en regorge. Mais certaines valent sans aucun doute le détour. Certains pensent à Michou, le prince "bleu" de Montmartre. Mais que dire de Nénette, reine orangée incontestée depuis 40 ans de la Ménagerie du Jardin des Plantes? 

Ce véritable orang-outan, né dans les années 1960 à Bornéo, et qui fait le bonheur de plusieurs générations de petits Parisiens, s'accorde ici une petite retraite méritée. 

Installée dans un petit deux pièces de la capitale, elle profite donc de l’été pour découvrir sa nouvelle vie... de Parisienne. Toits de Paris, bistrots, et même un détour chez Monoprix, le tout en couleurs pastel: ce n'est évidemment pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces en plein cœur de la capitale. 

Mais quand vient l’automne, Nénette ressent soudain une grande nostalgie pour sa contrée natale. Comment quitter cette ville qu'elle ne connaissait pourtant que de son enclos? Un livre pour enfants sauvagement attachant, qui apprivoise certains sentiments inattendus.

La retraite de Nénette de Claire Lebourg, L'Ecole des Loisirs, à partir de 4 ans, 13,50 euros.

Xavier Allain et Jérôme Lachasse