BFMTV

Cannes : les grands moments en images

A défaut de la Palme d'or, qu'Isabelle Huppert lui aurait volontiers décernée, le sulfureux et controversé "Antichrist" du Danois Lars Von Trier, repart de Cannes avec une récompense pour son actrice principale, Charlotte Gainsbourg. Très émue, la comédie

A défaut de la Palme d'or, qu'Isabelle Huppert lui aurait volontiers décernée, le sulfureux et controversé "Antichrist" du Danois Lars Von Trier, repart de Cannes avec une récompense pour son actrice principale, Charlotte Gainsbourg. Très émue, la comédie - -

Le 62ème Festival de Cannes s'est terminé ce dimanche 24 mai. Retour en images sur ses grands moments, ses stars et sur le palmarès audacieux d'un jury présidé par une Isabelle Huppert déterminée.

Brad Pitt, Angelina Jolie, Penélope Cruz, Eric Cantona, Charlotte Gainsbourg, Sharon Stone, Johnny Hallyday, Sophie Marceau... Ils ont fait cette année le Festival de Cannes. Retrouvez-les dans le diaporama ci-dessous.

Le Festival de Cannes 2009 est fini. Son jury, présidé d'une main de fer par l'actrice Isabelle Huppert, a rendu son verdict dimanche 24 mai, après bien des discussions, parfois houleuses. Isabelle Huppert voulait donner la Palme d'or au sulfureux Antichrist de Lars Von Trier. James Gray, le réalisateur américain de La nuit nous appartient et Two Lovers, a lui adoré le polar noir et fascinant Un prophète de Jacques Audiard. Résultat : c'est Le Ruban blanc de l'Autrichien Michael Haneke qui a reçu la Palme. Une palme méritée cependant, pour ce film en noir et blanc, sur la montée du nazisme en 1913 dans un petit village allemand. Avec une bande de jeunes choristes très inquiétants, des anges blonds qui sont les futurs nazis des années 30.

Bisbilles dans le jury

Isabelle Huppert est connue dans le métier pour ça. Quand elle arrive sur un plateau, de cinéma ou de télévision, elle met 3 heures à régler les lumières. Tous les techniciens et metteurs en scène le savent ; ça fait partie du jeu de cette "gentille tyrannique". Nommée présidente le 3 janvier, elle a composé le jury avec Gilles Jacob, le directeur du Festival. Elle ne voulait aucun Français dans le jury, pas plus que sur la scène hier soir pour remettre un prix. L'affaire Adjani est là pour le prouver : Isabelle Huppert n'a pas voulu qu'Isabelle Adjani remette la Palme d'or ; du coup, cette dernière a remis la Caméra d'or, alors que la Présidente du jury n'était pas encore sur scène.

Le palmarès complet de la Compétition

Palme d'or : Le Ruban blanc de l'Autrichien Michael Haneke (sortie le 21 octobre)

Grand Prix : Un Prophète du Français Jacques Audiard (sortie le 26 août)

Prix du jury ex-aequo : Fish Tank de la Britannique Andrea Arnold et Bak-Jwi du Coréen Park Chan-Wook (sortie le 7 octobre)

Prix spécial du 62e Festival de Cannes : le metteur en scène français Alain Resnais pour l'ensemble de son œuvre

Prix d'interprétation féminine : Charlotte Gainsbourg dans Antichrist du Danois Lars von Trier (sortie le 3 juin)

Prix d'interprétation masculine : l'Autrichien Christoph Waltz pour Inglourious basterds de Quentin Tarantino (sortie le 18 août)

Caméra d'or : Samson et Delilah de l'Australien Warwick Thornton, avec une mention spéciale à Ajami par Scandar Copti, un Palestinien, et Yeron Shani, un Israélien.

La rédaction, avec Michel Pascal