BFMTV

À Lyon, vers une réouverture "progressive" des lieux culturels

JEFF PACHOUD / AFP

JEFF PACHOUD / AFP - JEFF PACHOUD / AFP

Bibliothèques, musées ou théâtres devront patienter entre quelques jours et quelques semaines avant d'accueillir à nouveau du public. Un laps de temps notamment voué à mettre sur pied un protocole sanitaire propre à chaque établissement.

À Lyon comme dans le reste du pays, la réouverture des espaces dédiés à la culture sera "progressive". "Une montée en puissance", annonce la Ville dans un communiqué publié ce mercredi, destinée à préparer les musées, théâtres et bibliothèques de la ville à un accueil du public dans le respect des mesures sanitaires. 

  • Les bibliothèques et les archives

Les bibliothèques municipales ouvriront leurs portes à compter du lundi 18 mai. La Ville prévoit une "remise en route progressive des boîtes automatiques sept jours sur sept", d'abord à la Part-Dieu, puis dans les bibliothèques d'arrondissement. Les semaines du 26 mai et du 2 juin, un système de "drive", autrement dit de "prêt à emporter", sera mis sur pied dans les "petites structures".

Ce n'est qu'à partir du 2 juin que les établissements de taille supérieure pourront accueillir du public, avec, toutefois, "des capacités d'accueil réduites et les règles d'utilisation adaptées". "Les documents seront traités grâce à une décontamination par mise en quarantaine", précise en outre le communiqué.

La salle de lecture des Archives municipales de Lyon sera pour sa part ouverte sur rendez-vous à compter de la mi-juin.

  • Les musées

Les musées lyonnais, dont l'ouverture est assujétie à l'autorisation de la préfecture, ne devraient accueillir du public qu'à partir du mois de juin. Le 3, plus précisément, pour ce qui est du Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation.

Les autres "musées d'histoire et de société" ne devraient quant à eux rouvrir qu'entre le 10 et le 12 juin, tandis que le musée des Beaux-Arts prévoit de rouvrir ses collections permanentes à partir du 22 juin. Le musée d'Art contemporain, pour sa part, sera fermé jusqu'à fin août en raison de travaux.

  • Les spectacles vivants

L'Auditorium, l'Orchestre national de Lyon, le Théâtre des Célestins ou encore la Halle Tony Garnier devront maintenir leurs portes closes en l'attente de nouvelles directives du gouvernement, précise la Ville de Lyon. Ces structures "espèrent néanmoins une réouverture en septembre".

Florian Bouhot