BFM Crypto
Ethereum

Pourquoi le bitcoin et l'ether plongent ce lundi

Alors que l'écosystème crypto a célébré la transition The Merge d'Ethereum la semaine dernière, le marché des cryptomonnaies est dans le rouge ce lundi matin.

Ce lundi matin, les cryptomonnaies sont dans le rouge. Selon les données de Coinmarketcap, le bitcoin s'échange à 10h30 à 18.500 dollars, passant de nouveau sous le seuil symbolique des 20.000 dollars. La cryptomonnaie a perdu 16% de sa valeur depuis une semaine, et 8% en l'espace d'un jour.

De son côté, l'ether ne fait pas mieux: l'actif s'échange à 1300 dollars, sa valeur ayant chuté de plus de 25% en l'espace d'une semaine, dont 10% depuis ce dimance, revenant à son niveau le plus faible depuis mi-juillet.

Par conséquent, la capitalisation totale des cryptomonnaies continue de baisser, à 900 milliards de dollars ce lundi, soit bien loin du seuil symbolique des 1000 millards de dollars. Pour rappel, cette capitalisation avait atteint un pic historique en novembre dernier, autour des 2800 milliards de dollars.

Nouvelle réunion de la Fed

Comment expliquer une nouvelle chute des cryptomonnaies? D'une part, ces actifs continuent d'être corrélés aux marchés traditionnels, qui restent tendus alors que la Réserve fédérale s'apprête à tenir sa nouvelle réunion de politique monétaire ce mardi et ce mercredi, où elle devrait annoncer une nouvelle hausse de ses taux d'intérêts.

Ce lundi vers 10h35, le CAC 40 perd 0,83% après déjà lâché 2,17% sur l'ensemble de la semaine passée. De même, les contrats à terme sur les marchés américains sont en baisse (les replis sont compris entre 0,9 % et 0,7 %) ce lundi. De manière générale, les marchés actions sont pénalisés par l'aversion aux risques et les cryptos font partie des actifs risqués et sont donc pénalisées par la réduction des investissements des particuliers et des professionnels.

L'ether dans le viseur de la SEC

Par ailleurs, si l'ether chute plus fortement que le bitcoin, c'est aussi en raison d'un contexte particulier. La semaine dernière, la blockchain Ethereum a réussi sans encombres sa fusion baptisée The Merge. Cette transition, qui consiste à passer d'un mode de fonctionnement de la "preuve de travail" à la "preuve d'enjeu", n'a pas laissé indifférent le gendarme boursier américain.

En effet, le président de la Securities and Exchanges Commission (SEC), Gary Gensler, a déclaré jeudi dernier que les cryptomonnaies qui utilisent le principe de "preuve d'enjeu" (ou PoS pour "proof of stake") pourraient être considérées comme des "valeurs mobilières" après avoir passées le test de "Howey" rapporte le Wall Street Journal. "Le test de Howey détermine si un actif peut être considéré comme un "contrat d'investissement" et donc soumis aux lois fédérales sur la sécurité", précise le média.

Le président de la SEC n'aurait en revanche pas spécifiquement qualifié l'ether ou une autre cryptomonnaie selon le Wall Street Journal, mais bien le système même dit de "preuve d'enjeu". Néanmoins, compte tenu du passage à The Merge d'Ethereum, un tel message en provenance du gendarme boursier américain ne semble faire aucun doute. Jusqu'à présent, Gary Gensley avait déclaré que le bitcoin ne rentrait pas dans la catégorie des valeurs mobilières.

Pauline Armandet