BFM Côte d'Azur
Cote dAzur

Nice: le Raid se déplace pour une fausse prise d'otages, un adolescent de 13 ans interpellé

Un badge de la police sur une veste (illustration)

Un badge de la police sur une veste (illustration) - Geoffroy Van der Hasselt / AFP

L'adolescent avait également appelé la police plusieurs fois en se faisant passer pour l'un de ses anciens amis et affirmait vouloir "tout faire exploser". Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Un adolescent de treize ans a été interpellé à Nice jeudi pour avoir passé de nombreux appels malveillants à la police. Les premiers faits remontent à juin dernier.

Le 19 juin, la police municipale avait reçu un appel d'un individu affirmant qu'il tenait sa femme en otage avec une arme de poing, et menaçait de la tuer si une rançon ne lui était pas versée. Plusieurs équipes de police, ainsi que le Raid, avaient alors été mobilisés, l'individu au téléphone ayant déclaré qu'il vivait rue Marceau. Sur place, la prise d'otages n'était pas réelle.

Il menaçait de "tout faire exploser"

Par la suite, de nouveaux appels provenant de numéros différents ont été passés au commissariat de Nice. Lors de ces appels, l'individu disait vouloir "faire le Djihad", assurant qu'il allait "rejoindre Daesh" et "tout faire exploser", donnant au passage son nom aux policiers.

Le nom était en réalité celui d'un de ses anciens amis, dont la mère a déposé plainte. Les forces de l'ordre sont parvenues à identifier le véritable auteur de ces appels, un adolescent de 13 ans.

Ce dernier a été interpellé et placé en garde à vue. Il est notamment mis en cause pour les chefs de dénonciation mensongère entraînant l'autorité judiciaire à des recherches inutiles, apologie du terrorisme, usurpation d'identité et menaces de commettre un crime ou un délit.

Marie Duquesne avec Laurène Rocheteau