BFM Côte d'Azur

Cannes: la dose de rappel ouverte aux 50 ans et plus à partir du 29 novembre

Une femme se fait vacciner contre le Covid-19.

Une femme se fait vacciner contre le Covid-19. - THOMAS KIENZLE © 2019 AFP

La municipalité a annoncé ce lundi l'élargissement du public éligible à la vaccination au centre municipal de la gare maritime.

La ville de Cannes prend de l'avance. La municipalité a annoncé ce lundi l'ouverture de la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 aux 50 ans et plus, qu'ils souffrent ou non de comorbidités, à compter du 29 novembre. Elle devance ainsi (de peu) la date fixée par Emmanuel Macron pour les 50-64 ans: le 1er décembre

La dose de rappel sera inoculée au centre municipal de la gare maritime, sur l'esplanade de la Pantiero, précise la ville par voie de communiqué.

Les plages horaires de l'établissement seront élargies pour accueillir davantage de patients. Il sera ouvert de 8h à 17h. À ce jour, "plus de 12.000 personnes de plus de 65 ans ont d’ores et déjà reçu leur 3e dose ou disposent d’un rendez-vous", est-il précisé.

La situation sanitaire se dégrade

Pour accéder à ces créneaux, la municipalité indique qu'un formulaire de pré-inscription a été ouvert sur son site. Il faut ensuite noter le numéro de dossier attribué à la fin de l’enregistrement puis appeler le standard de la mairie au 04.97.06.40.00, muni de ce numéro, pour fixer la date du rendez-vous.

Cet élargissement du public éligible à la dose de rappel survient alors que les indicateurs sanitaires se dégradent en France. Les Alpes-Maritimes, où le taux d'incidence s'établit désormais à 271 cas pour 100.000 habitants et le taux de positivité à 3,6%, n'y échappent pas.

Dans ce contexte, Christian Estrosi, le maire de Nice, a souhaité aller plus loin encore. L'édile a annoncé ce lundi l'ouverture de créneaux pour les doses de rappel sans condition d'âge à compter du 1er décembre, entre 17h et 18h. "S'il reste des doses", a-t-il admis en conférence de presse.

Depuis le 19 novembre, la Haute autorité de santé recommande la troisième dose de vaccin aux plus de 40 ans dont la date de dernière injection - s'il s'agit de Pfizer ou de Moderna - est antérieure au 1er juin. Pour les personnes vaccinées au Janssen, sérum unidose, l'injection d'une dose de rappel est préconisée après quatre semaines

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions