produits testés 8
heures investies
heures investies 13
études évaluées
études évaluées 29
Ă©valuations lues
Ă©valuations lues 1286

Ce comparatif n’a pas Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© par la rĂ©daction de BFMTV.com

TÜV NORD CERT Notre systĂšme de management pour nos procĂ©dures de comparaison est testĂ© et certifiĂ© selon la norme ISO 9001:2015

Les 8 meilleures imprimantes 3D 2021

L’impression 3D connaĂźt un rĂ©el engouement Ă  la mesure des possibilitĂ©s fulgurantes qu’elle offre. Le marchĂ© de la machine Ă  concevoir des objets Ă  partir de l’imagerie 3D est en pleine expansion. Cette technologie bien atypique a ouvert la porte Ă  des transformations majeures dans plusieurs domaines socioprofessionnels. Notre but en rĂ©digeant ce comparatif est de vous accompagner dans le choix de la meilleure imprimante 3D adaptĂ©e Ă  vos besoins.

imprimante 3D  liste des meilleurs produits 2021

DerniĂšre mise Ă  jour:

activez les filtres >
Recommandation
Gabriel Descoteaux

Testeur expérimenté avec plus de 20 smartphones et 50 ordinateurs portables à son actif.
Passionné de photographie et de séries Netflix. "Au quotidien, je suis confronté aux technologies les plus récentes. Je partage le fruit de mon expérience à travers mes articles."
[Gabriel ne fait pas partie de la rédaction de BFMTV.com]

Plus d’infos sur Gabriel
produits testés 8
heures investies
heures investies 13
études évaluées
études évaluées 29
Ă©valuations lues
Ă©valuations lues 1286

Qu’est-ce qu’une imprimante 3D ?

Qu'est-ce qu'une imprimante 3D exactement dans un comparatif?L’imprimante 3D est la machine Ă  imprimer ou Ă  crĂ©er des objets rĂ©els en 3D (en trois dimensions) Ă©laborĂ©s Ă  partir d’une imagerie prĂ©conçue dans un fichier numĂ©rique.

L’impression se fait par programmation de façon automatique. DĂšs que le mĂ©canisme est lancĂ©, nul besoin d’une intervention manuelle jusqu’à sa phase finale. L’élĂ©ment Ă  rĂ©aliser apparaĂźt graduellement grĂące Ă  une construction couche par couche de la matiĂšre choisie.

Les matĂ©riaux utilisĂ©s dans le cadre d’une impression 3D sont de plusieurs types : plastique, cĂ©ramique, bois, aluminium, etc. L’ensemble de la crĂ©ation est rendu perceptible par une combinaison d’outils de modĂ©lisation et d’un programme assistĂ© par ordinateur (PAO).

Il s’agit d’une technologie assez innovante qui apporte une solution rĂ©elle Ă  la conception de plusieurs objets industriels ou d’utilisation courante.

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Comment fonctionne une imprimante 3D compact exactement?La plupart des procĂ©dĂ©s d’impression en 3D se dĂ©roulent en trois Ă©tapes : le dĂ©pĂŽt de la matiĂšre ou du consommable, la solidification par la lumiĂšre et le collage.

Mais avant d’en arriver lĂ , il faut dĂ©jĂ  concevoir le modĂšle 3D de l’objet Ă  imprimer sur ordinateur Ă  l’aide d’un logiciel. Il doit correspondre Ă  la taille rĂ©elle de l’élĂ©ment Ă  obtenir. L’appareil se charge alors de dĂ©poser couche aprĂšs couche un filament de matiĂšre plastique Ă©levĂ©e Ă  une tempĂ©rature d’environ 200°C, qui en s’empilant donne forme Ă  l’objet.

Le boĂźtier d’impression de la machine se dĂ©place en fonction des coordonnĂ©es prĂ©cises de longueur, de largeur et de hauteur transmises par le fichier 3D illustrant le modĂšle de l’objet Ă  imprimer.

Avantages et domaines d’application d’une imprimante 3D

Quels sont les plus grands avantage d'une imprimante 3D dans un comparatifL’imprimante 3D permet de crĂ©er quasiment toute sorte d’objet en dimension rĂ©elle, quelle qu’en soit sa complexitĂ©. Ainsi, il est tout Ă  fait possible de fabriquer des jouets pour enfants ou de la vaisselle en plastique.

La prĂ©cision offerte par la machine favorise le dĂ©veloppement des objets plus ou moins techniques comme des piĂšces de prothĂšses pour une personne handicapĂ©e (un exosquelette par exemple). Les objets fabriquĂ©s selon le dessin rĂ©alisĂ© ont en gĂ©nĂ©ral une bonne qualitĂ© de finition. On obtient des surfaces rĂ©guliĂšres et bien lisses avec un degrĂ© Ă©tonnant des dĂ©tails (de l’ordre de 0,0005 mm).

Qualitativement, la 3D fait partie des meilleures technologies d’impression actuellement disponibles.

Quels sont les diffĂ©rents types d’équipements 3D ?

Cette partie de notre guide comparatif renseigne sur les meilleurs Ă©quipements 3D actuellement disponibles sur le marchĂ©, et sur lesquels de nombreux utilisateurs ont exprimĂ© divers avis d’apprĂ©ciation.

L’imprimante 3D Ă  stĂ©rĂ©olithographie

Quels types de comparatif imprimante 3D existe-t-il?Encore connu sous le sigle SLA (StereoLithograph Apparatus), le procédé de cette imprimante fut breveté en 1984 : la stéréolithographie.

Mais la photo-polymĂ©risation est le nom donnĂ© Ă  la technique d’impression utilisĂ©e pour fabriquer des Ă©lĂ©ments en 3 dimensions. À partir d’un matĂ©riau liquide, le laser de la machine solidifie la rĂ©sine obtenue Ă  chaque passage de la tĂȘte d’impression.

Le rĂ©sultat obtenu est d’une excellente qualitĂ©, avec une surface remarquablement lisse des objets.

L’imprimante 3D Ă  dĂ©pĂŽt de filament fondu

La Fused Deposition Modeling (FDM) utilise des matĂ©riaux lĂ©gers mais trĂšs rĂ©sistants pour son impression. Ce sont le polycarbonate, l’ABS, le nylon, le PVA, le PET, l’ULTEM et l’ASA.

Une fois que l’appareil a atteint la bonne tempĂ©rature (200°C), un filament d’environ 1,75 Ă  2,85 mm de diamĂštre se superpose sur le plateau de rĂ©ception via une buse qui se dĂ©place sur 3 axes. La plateforme descend lentement jusqu’à l’impression complĂšte de l’objet.

L’imprimante 3D à frittage laser (SLS)

Le types d’imprimante 3D à frittage laser (SLS)Ce modùle d’imprimante 3D est l’un des meilleurs, car fonctionnant par usage d’une poudre plastique en fonte, et d’un laser qui procùde à la solidification.

De l’avis des utilisateurs, la robustesse est la qualitĂ© premiĂšre de cette machine dont les domaines d’application couvrent les secteurs du design, de la mĂ©decine, de l’automobile ou de l’aĂ©rospatial.

Pour cause, les objets crĂ©Ă©s Ă  partir d’une imprimante 3D Ă  frittage laser sont robustes, durables et trĂšs rĂ©sistants.

L’imprimante 3D Ă  laminage par dĂ©pĂŽt sĂ©lectif

Le SDL ou Selective Deposition Lamination est la technique d’impression 3D Ă  base de feuilles de papier, de feuilles de plastique et de mĂ©taux laminĂ©s. Les appareils de ce type dĂ©coupent au laser les multiples couches de l’objet Ă  imprimer dans diffĂ©rents matĂ©riaux.

Les couches de feuilles ainsi dĂ©coupĂ©es sont ensuite colorĂ©es au besoin et assemblĂ©es les unes sur les autres pour obtenir l’objet voulu. Cette technique d’impression en SDL n’est pas la meilleure puisque les finitions sont assez grossiĂšres. Elle est d’ailleurs la moins coĂ»teuse.

L’imprimante 3D professionnelle

Elle est sans ambages le modùle le plus performant de ce comparatif. Conçu pour fabriquer des piùces sur mesure, ce type d’imprimante 3D transmet les dimensions et le relief exacts de l’objet à imprimer.

La plupart de ses conceptions sont en mĂ©tal et l’appareil est capable de supporter une cadence d’impression assez rapide. On l’utilise habituellement dans le domaine de l’industrie et particuliĂšrement pour l’usinage des piĂšces uniques ou celles qui n’existent plus. Le coĂ»t de ce type d’imprimante 3D est trĂšs onĂ©reux.

Informations sur les 7 principaux fabricants/marques

Les produits des fabricants/marques rĂ©pertoriĂ©s ici ont Ă©tĂ© testĂ©s par des laboratoires certifiĂ©s, conformĂ©ment aux normes en vigueur. Nous nous sommes basĂ©s sur la synthĂšse des rĂ©sultats pour faire cette sĂ©lection. De prĂ©cieux avis clients nous ont Ă©galement permis d’affiner notre liste des meilleurs fabricants qui offrent des produits au meilleur rapport qualitĂ©-prix.

  • Nano Dimension
  • Protolabs
  • Ultimaker
  • XYZ Printing
  • EOS
  • Stratasys
  • 3D Systems
Ce grand groupe industriel qui a vu le jour dans les annĂ©es 1960, est l’entreprise Ă  l’origine des imprimantes 3D utilisĂ©es pour la fabrication d’additives de circuits imprimĂ©s multicouches. Elle se positionne aujourd’hui comme un partenaire privilĂ©giĂ© exerçant dans le domaine de la technologie 3D. La sociĂ©tĂ© annonce pour prochainement, le lancement d’une gamme d’imprimantes 3D DragonFly afin d’élargir son marchĂ© actuellement constituĂ© de clients de l’aĂ©ronautique et de l’électronique grand public.
FondĂ©e en 1999 par Larry Lukis, l’entreprise amĂ©ricaine basĂ©e dans le Minnesota, aux États-Unis, s’est spĂ©cialisĂ©e dans l’automatisation des procĂ©dĂ©s de fabrication en dĂ©veloppant un systĂšme informatique complexe de transmission. En 2014, elle s’est lancĂ©e dans les systĂšmes d’impression 3D industriels qui permettent aux ingĂ©nieurs et aux concepteurs de passer rapidement des phases de prototypage Ă  la production en sĂ©rie. Protolabs est dĂ©sormais le fabricant de prototypes sur-mesure d’imagerie 3D le plus rapide au monde, ainsi que des piĂšces de production personnalisĂ©e.
Cette sociĂ©tĂ© basĂ©e aux Pays-Bas est considĂ©rĂ©e comme la « Apple » du domaine des impressions 3D. CrĂ©Ă©e en 2011, elle propose les meilleurs looks d’imprimantes « nouvelle gĂ©nĂ©ration ». De l’avis de ses adeptes, elle est considĂ©rĂ©e comme la marque offrant les meilleures expĂ©riences utilisateurs pour ce genre d’appareils.
BasĂ©e Ă  TaĂŻwan, la sociĂ©tĂ© XYZ printing est composĂ©e d’un conglomĂ©rat de fabricants de produits Ă©lectroniques. SpĂ©cialisĂ©e dans l’élaboration d’imprimantes et d’accessoires 3D dĂ©fiant toute concurrence, son objectif est d’offrir des solutions d’impression 3D destinĂ©es aux besoins du grand public, des Ă©coles et des entreprises. Le fabricant a immĂ©diatement connu une croissance rapide qui le place aujourd’hui au rang d’une marque leader couvrant plus du cinquiĂšme du marchĂ© mondial de l’impression 3D.
EOS (Electro-Optical Systems) est une entreprise allemande spĂ©cialisĂ©e dans de l’impression 3D sur des matĂ©riaux Ă  base de polymĂšre et des segments de mĂ©taux. Elle est prĂ©sente sur la plupart des technologies qui prĂ©valent dans le milieu industriel. EOS a en effet dĂ©veloppĂ© des solutions d’impression industrielle Ă©cartant la stĂ©rĂ©olithographie, le frittage de poudre DLMS, le frittage de poudre SLS, etc. Il s’agit incontestablement de la marque leader des Ă©quipements 3D industriels.
Les techniques d’impression 3d de Stratasys permettent Ă  plusieurs entreprises au monde de garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Outre ses imprimantes hautement performantes, l’enseigne offre Ă©galement des dĂ©cennies de savoir-faire et de conseils de gestion des processus de production. Sa clientĂšle est composĂ©e de gĂ©ants du monde du numĂ©rique, de start-up mĂ©dicales et des leaders de l’aĂ©rospatial. Stratasys, c’est aujourd’hui plus de 600 millions de dollars de chiffres d’affaires annuels.
L’enseigne amĂ©ricaine localisĂ©e en Californie, est l’une des anciennes du domaine de l’impression 3D. Elle offre des services couvrant les diffĂ©rents maillons de la chaĂźne de production. Son expertise dans la fabrication des imprimantes 3D lui permet de proposer des machines Ă  la demande, et en direction de divers secteurs d’activitĂ©. C’est la deuxiĂšme sociĂ©tĂ© la plus concurrentielle du secteur aux États-Unis aprĂšs Stratasys.

Comparatif des 3 meilleures imprimantes 3D du moment

Plus de 200.000 modĂšles d’imprimantes 3D sont actuellement rĂ©fĂ©rencĂ©s sur le marchĂ©. Cette profusion de choix rend difficile la sĂ©lection de la meilleure imprimante 3D, surtout pour un premier achat. Nous nous sommes alors concentrĂ©s sur les appareils les mieux notĂ©s et qui recueillent les meilleurs avis d’utilisateurs pour Ă©tablir ce comparatif.

Ultimaker 3

Évaluation d'imprimante 3D Ultimaker 3Ce modùle ultraperformant s’annonce comme l’outil professionnel de ce comparatif, tant il requiert de la maütrise et offre de nombreuses options.

Plusieurs choix de connexion sont possibles : Wi-Fi, USB, Ethernet. Un facteur qui suscite des avis favorables. Petite, facile Ă  installer ou Ă  transporter, cette imprimante 3D Ultimaker 3 est l’un des meilleurs de sa gĂ©nĂ©ration Ă  concevoir des objets avec une qualitĂ© trĂšs ingĂ©nieuse. Silencieuse, elle est capable d’utiliser plusieurs filaments pour une mĂȘme conception.

Afin de laisser libre cours Ă  votre crĂ©ativitĂ©, il faut l’associĂ© au logiciel CuraEngine ou Ă  l’application Ultimaker 3, disponible sous Windows, Linux ou MacOS. Son temps d’impression est plus ou moins consĂ©quent mais la finesse et la prĂ©cision du rĂ©sultat en valent la peine. ZĂ©ro dĂ©faut pour cette proposition haut de gamme de notre comparatif.

Original Prusa i3 MK3S

Évaluation d'imprimante 3D Original Prusa i3 MK3SL’Original Prusa i3 MK3S est devenue la rĂ©fĂ©rence de l’accessoire Ă  monter soi-mĂȘme. À peine installer, elle dĂ©livre une qualitĂ© d’impression excellente, qui surpasse les promesses de nombreuses marques concurrentes de la mĂȘme gamme.

C’est l’un des modĂšles de qualitĂ© Ă  un prix trĂšs abordable. De quoi intĂ©resser plus d’un ! Sans compter qu’elle est compatible Ă  plusieurs types de matĂ©riaux. De l’avis des utilisateurs, cette machine sort clairement du lot quant Ă  ses prouesses techniques.

DĂ©jĂ , elle est en « Open Source » et de nombreux modules complĂ©mentaires existent en ligne pour l’amĂ©liorer. Mais la Prusa i3 MK3S peine Ă  satisfaire face Ă  la conception de matĂ©riaux un peu sophistiquĂ©s. La lenteur de construction fait Ă©galement partie de ses faiblesses. Le modĂšle est Ă  un prix trĂšs Ă©levĂ© si on l’achĂšte dĂ©jĂ  montĂ©. MalgrĂ© tout, cet appareil est l’un des meilleurs choix de milieu de gamme que nous conseillons dans ce comparatif.

TP-Robo R1+

Évaluation d'imprimante 3D TP-Robo R1+Ce dernier modĂšle de notre comparatif ne manque pas de caractĂšre. C’est l’imprimante 3D ultra compacte prisĂ©e par les particuliers, multifonctions et capable de crĂ©er tous types de matĂ©riaux.

Avec une surface d’impression assez grande et un plateau chauffant de taille acceptable, elle imprime Ă  grande vitesse des Ă©lĂ©ments automatiquement refroidis par son ventilateur.

PrĂ©cisons que la Robo R1+ est fournie avec un logiciel 3D, et que l’appareil se calibre systĂ©matiquement sur le modĂšle Ă  imprimer avec une inclinaison parfaite. De prix trĂšs abordable, elle peut crĂ©er des objets 3D avec un rĂ©alisme Ă©tonnant. Mais ceux-ci sont aussi quelquefois moins prĂ©cis, et parfois difficiles Ă  retirer de la plateforme.

DĂ©ficiences et insuffisances frĂ©quentes – Ă  quoi faut-il veiller lors de l’achat d’une imprimante 3D ?

À quoi faut-il veiller lors de l'achat d'un comparatif imprimante 3D?Ce comparatif a analysĂ© pour vous les paramĂštres Ă  considĂ©rer avant de prendre la dĂ©cision d’achat de la meilleure imprimante 3D.

Certains appareils font preuve de grandes insuffisances et ne sont pas performants. Le prix n’est pas toujours le meilleur indicateur de ces dĂ©ficiences. Il faut plutĂŽt vous poser les bonnes questions.

À quelles fins projetez-vous d’acheter votre imprimante ? Personnelles ou professionnelles ? De la rĂ©ponse Ă  cette question, dĂ©couleront les caractĂ©ristiques sur lesquelles il faudra mettre l’accent.

Dans tous les cas, la robustesse de l’appareil est l’aspect Ă  ne pas nĂ©gliger. Par ailleurs, vous devez songer Ă  l’envergure des objets que vous aurez Ă  imprimer afin de choisir la taille idĂ©ale du plateau de l’imprimante 3D.

De plus, les meilleures imprimantes ne fonctionnent pas toujours avec tous les matĂ©riaux. Penser aux matiĂšres Ă  utiliser vous permettra de bien choisir le modĂšle d’imprimante 3D adaptĂ©.

Rappelez-vous Ă©galement que chaque imprimante a une vitesse d’impression bien distincte.
Les imprimantes 3D de la technologie FDM sont d’ordinaire idĂ©ales pour une utilisation grand publique avec de la matiĂšre plastique.

Les avantages et inconvénients décrits dans les commentaires des clients

Les internautes ont dĂ©crit dans leurs commentaires et avis, une panoplie d’avantages sur diffĂ©rents modĂšles d’imprimantes 3D, en fonction de leurs besoins et attentes. AprĂšs analyse, les avantages suivants ressortent :

  • La machine est en gĂ©nĂ©ral facile Ă  installer et Ă  faire fonctionner.
  • L’appareil est simple d’utilisation.
  • L’assemblage ne nĂ©cessite aucune connaissance technique particuliĂšre.
  • Le fonctionnement est rapide et automatisĂ©.
  • L’imprimante 3D est Ă©conome en d’énergie.
  • Les chĂąssis en mĂ©tal sont robustes et rigides.
  • Le niveau de prĂ©cision des appareils est Ă©tonnant, mĂȘme avec des piĂšces d’une certaine complexitĂ©.
  • L’impression des meilleures marques est rapide, fluide et parfaite.
  • Les objets obtenus sont d’un rĂ©alisme admirable.
  • Les connectiques sont variĂ©es et permettent mĂȘme d’imprimer depuis une clĂ© USB.
Quelques insuffisances Ă©mergent Ă©galement Ă  l’issue des tests en laboratoire, mais aussi selon les avis d’utilisateurs, notamment :
  • Une installation parfois compliquĂ©e.
  • Une vitesse d’impression trĂšs lente.
  • Un dispositif trĂšs bruyant.
  • Une mauvaise qualitĂ© des composants de certaines machines.
  • Un mauvais rendu de certains objets imprimĂ©s.
  • Des engrenages qui se mettent Ă  vibrer.
  • Des vis qui se cassent facilement sur certains appareils.
  • De frĂ©quents dĂ©calages lors des impressions.
  • Un menu de gestion quelquefois complexe.
  • Une imprimante souvent limitĂ©e Ă  quelques matĂ©riaux.

C’est ainsi que les appareils sont testĂ©s

Les critĂšres de test mis en avant dans ce comparatif sont ceux sur lesquels se basent les laboratoires certifiĂ©s pour effectuer des expĂ©riences de conformitĂ© d’une imprimante 3D. Nous les avons associĂ©s au choix de critĂšres des clients pour ressortir les facteurs clĂ©s suivants :

L’épaisseur d’impression

Comment sont testĂ©s les imprimantes 3D ?Elle se rĂ©fĂšre Ă  la taille minimum de chaque couche de fil qui forme l’objet imprimĂ©. Plus les couches dĂ©posĂ©es sont fines, plus l’objet sera lisse et de meilleure qualitĂ© d’impression.

Le volume d’impression

Ce volume Ă©quivaut Ă  la taille maximale que peut avoir un objet sur un modĂšle d’imprimante 3D. Les appareils de grand volume servent Ă  l’impression de grandes piĂšces ou des sĂ©ries d’objets.

La vitesse d’impression

Ce critĂšre n’est pas trĂšs dĂ©terminant lorsqu’on veut choisir une imprimante 3D basique. Les modĂšles d’entrĂ©e et de milieu de gamme proposent une vitesse d’impression d’environ 150 Ă  200 mm/s. Mais pour un choix professionnel, il faut chercher des vitesses au-delĂ  de 300 mm/s.

La technologie de l’imprimante

Dans ce comparatif des meilleures imprimantes 3D, nous vous conseillons des appareils Ă  technologie FDM. Ceux-ci sont pratiques pour obtenir des piĂšces fonctionnelles, des objets ludiques ou des prototypes industriels.

La mise Ă  niveau automatique

TestĂ©s la mise Ă  niveau automatique de l'imprimantes 3DLe calibrage automatique du lit d’impression est une caractĂ©ristique des imprimantes 3D qui permet d’aller plus vite. En effet, procĂ©der Ă  un ajustement manuel du plateau d’impression peut devenir problĂ©matique.

S’il n’est pas rĂ©alisĂ© correctement, cela peut entraĂźner la baisse de qualitĂ© d’impression.

La double extrusion

Il existe de plus en plus d’imprimantes 3D dotĂ©es d’un double extrudeur. La fonctionnalitĂ© permet d’imprimer avec deux matĂ©riaux ou couleurs de façon simultanĂ©e. Plusieurs imprimantes 3D en sont dĂ©pourvues actuellement.

Les connectiques

Quasiment toutes les meilleures imprimantes 3D sont Ă©quipĂ©es d’un Ă©cran tactile ou LCD, d’un emplacement SD, d’un port USB ou d’une connectivitĂ© Wi-Fi.

Le prix

Les apprĂ©ciations de coĂ»t diffĂšrent selon que l’appareil est destinĂ© Ă  un usage professionnel ou personnel, et choisi haut de gamme ou bas de gamme.

OĂč dois-je plutĂŽt l’acheter ?

Le meilleur endroit pour s’acheter une imprimante 3D est Internet. Vous disposez du choix entre des distributeurs en ligne et des sites e-commerces proposant des gammes variĂ©es de plusieurs marques. La sĂ©lection est simple, prĂ©cise et fiable, gĂ©nĂ©ralement guidĂ©e par des commentaires et avis d’utilisateurs.

Vous n’aurez plus qu’à faire votre choix de la meilleure imprimante 3D, en fonction des types d’impression Ă  rĂ©aliser, de la matiĂšre Ă  utiliser, mais surtout de votre budget.

Alternatives à l’utilisation d’une imprimante 3D

Les meilleures alternatives pour une imprimante 3DDifficile de trouver une alternative de taille Ă  l’usage d’une imprimante 3D. Toutefois, nous Ă©voquerons par le biais de ce comparatif le procĂ©dĂ© de la coulĂ©e sous vide, qui tout comme l’impression 3D, est une technique de reproduction rapide.

Certes, elle est moins connue et moins reprĂ©sentative que l’impression 3D, mais offre des avantages non nĂ©gligeables. Avec cette technique de la coulĂ©e sous vide, il faut respecter deux Ă©tapes supplĂ©mentaires dans le dĂ©roulement de crĂ©ation comparativement Ă  l’imprimante 3D.

AprĂšs le dessin du modĂšle (on se base sur un objet existant pour rĂ©aliser un modĂšle), on crĂ©e le modĂšle qui est moulĂ© en silicone autour de l’objet prĂ©existant, Ă  travers une impression en stĂ©rĂ©olithographie. L’objectif de ce processus est d’avoir une piĂšce bien dĂ©taillĂ©e. Une fois que la moule durcie, on retire l’objet.

Liens et sources complémentaires

https://www.makershop.fr/content/42-guide-impression-3d
https://filament2print.com/fr/blog/61_professions-secteurs-impression-3d.html
https://www.entreprendre.fr/dagoma-champion-francais-de-impression-3d/

FAQ

Une machine 3D pose-t-elle un problÚme de sécurité ?

L’usage d’une imprimante 3D est sans danger lorsqu’il est fait dans les rĂšgles de l’art, et gardĂ© hors de la portĂ©e des enfants.

Les équipements 3D impriment-ils du métal ?

Pas toutes, seules certaines gammes dotées des techniques SLM, SLS, et autres.

Puis-je imprimer en couleur avec la 3D ?

Oui, avec les nouvelles gĂ©nĂ©rations d’imprimantes "double extrusion".

La 3D peut-elle imprimer de la nourriture ?

Oui, celles ayant un extrudeur à pñte arrivent à imprimer certains types d’aliments.

Combien coûte une imprimante 3D ?

Les prix d’acquisition dĂ©pendent de la marque, de la gamme et des fonctionnalitĂ©s de l’appareil.

Quels matériaux peut-on utiliser avec cet appareil ?

Le plastique, la rĂ©sine, le bois, le titane, l’aluminium, l’acier, la cire, le tissu, la cĂ©ramique, etc.

Combien de temps prend une impression 3D ?

Le temps d’impression dĂ©pend de plusieurs facteurs dont les dimensions de la piĂšce, la vitesse de la tĂȘte d’impression, le taux de remplissage, etc.

Puis-je imprimer sans connecter l’imprimante à un ordinateur ?

Tout à fait : lorsque l’imprimante 3D possùde un afficheur LCD et intùgre des connecteurs USB et la carte SD.

Peut-on retoucher une piÚce mal imprimée ?

Lorsqu’une piĂšce est mal imprimĂ©e, vous ne pouvez la retoucher que manuellement.

De quels accessoires a-t-on besoin pour démarrer une imprimante 3D ?

Aucun. Chaque appareil est livrĂ© en pack comprenant tout ce qu’il faut pour commencer une impression.

Sujets similaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 472 évaluations. moyenne: 4,70 de 5)
Loading...

BFMTV.com est susceptible de percevoir une rĂ©munĂ©ration lorsqu’un de nos lecteurs procĂšde Ă  un achat via ce comparatif