Des habitants de Charah, dans le district d'Arhab, sur les lieux d'un raid aérien qui a visé une cérémonie de deuil, le 16 février 2017 au Yémen
 

Environ 45.000 civils ont fui les combats dans le sud-ouest du Yémen. Ils risquent d'être à nouveau déplacés par la la bataille qui fait rage le long des côtes de la mer Rouge.

Votre opinion

Postez un commentaire